La campagne Sephora a été vue plus de 650 000 minutes par les internautes

Comme vous le savez peut-être, début décembre, le format Smart Cover d’Edge Query a été utilisé par Sephora pour diffuser sa campagne publicitaire sur 45 sites web de la presse quotidienne régionale (Ouest France, Nice Matin, La Montagne…)

Cette première a été mise en place par l’intermédiaire de la régie 366 qui a permis à Sephora de cibler en une seule fois une audience globale de 2,3 millions d’affichages publicitaires.

Chez Edge Query, on retiendra deux statistiques qui nous font dire que le format Smart Cover peut réellement être un bon levier de branding, mais aussi de performance, pour les annonceurs:

1/ Des taux de clics jusqu’à 5 fois supérieurs aux méga-bannières classiques

Même si ce n’est pas LA statistique que nous privilégions dans l’approche branding qui fait l’ADN de Edge Query (voir le point 2), nous constatons avec grand plaisir de très bons taux de clics pour le format Smart Cover utilisé par Sephora

  • 0,31 % sur le site de Midi Libre
  • 0,30 % sur le site de La Montagne
  • 0,64 % sur le site de Sud-Ouest
  • 0,30 % sur le site de la Depêche du Midi
  • 0,49 % sur le site de Ouest-France
  • 0,40 % sur le site de la Charente Libre
  • 0,52 % sur le site de Nice Matin
  • 0,78% sur le site du Dauphiné Libéré

et même 0,87 % de taux de clic sur le site Le Progrès. Soit 5,8 fois plus que le taux de clic moyen de 0,15 % constaté en général sur des méga-bannières classiques.

2/ Une visibilité moyenne de 16,97 secondes par internaute

C’est LA statistique que nous attendions le plus.
En effet, avec le format Smart Cover, notre pari chez Edge Query est de mettre toute la puissance du digital au service de la notoriété des marques. En d’autres mots, grâce à notre format spécifique, nous donnons un maximum de visibilité aux marques pour leur permettre de travailler efficacement leur branding sur des suppots digitaux.

Pour cette première (grosse) campagne, le pari semble réussi. En moyenne le visuel publicitaire de Sephora a été visible plus de 16 secondes par chaque internaute. Et quand ont dit « visible », c’est que la publicité était vraiment bien présente à l’écran. Nous arrêtons en effet de mesurer cette statistique dès que l’internaute scrolle avec sa souris pour descendre sur la page, et fait donc disparaître la bannière.

16 secondes c’est beaucoup ?

Chez Edge Query il nous semble que c’est un premier chiffre très intéressant. Néanmoins contrairement au taux de clic où nous pouvons comparer à des « stats moyennes du marché », nous n’avons pas de points de comparaison.
En effet, il semble que chez Edge Query nous sommes pour l’instant les seuls à réellement évoquer (et mesurer) la visibilité comme d’un KPI’s clé de la publicité digitale.

Comments are closed.